Le motonautisme inshore :

 

L'inshore est une discipline motonautique qui se déroule sur des plans d'eau à l'intérieur des terres, sur les lacs, les rivières.

 

L'Inshore est régie, en France, par la FFM (Fédération Française de Motonautisme) et par l'UIM (Union Internationale Motonautique) au niveau international.

L'Inshore comporte deux formats de course : l'endurance et la vitesse.

 

Actuellement, un catamaran F1 est un bateau de haute technologie, tant par sa conception que par ses performances. En effet, un catamaran F1 est constitué de matériaux composites. Un bateau de ce type pèse 550 kg et est propulsé par un moteur de 2.500 cc développant 400 cv à environ 8000 tr/min. peut atteindre la vitesse de pointe de 240 km/h. Quand on observe un catamaran F1 évoluer à grande vitesse, ce qui frappe le plus c'est qu'il ne touche quasiment pas l'eau. En effet, pour réduire les frottements, les pilotes ajustent l'assiette, seule l'hélice est en contact permanent avec l'eau. Plusieurs motoristes équipent ces bateaux.

 

Les catégories :

Il y a trois catégories au Championnat du monde,

SN/F4 : C'est la catégorie la plus représentée en nombre de bateaux. Leurs coques très légères sont propulsées par des moteurs hors-bord 4 temps de série de 1050 cc. Poids mini bateau/pilote et équipement 330 kg, longueur 3,90 m, vitesse 120 km/h.

S2/F2 : Bateaux les plus rapides du Championnat de France vitesse et endurance. Ils sont équipés de moteurs de 2,5 litres injection développant 220 cv pour un poids de 530 kg et une longueur de 5,10 m pour une vitesse de 200 km/h.

F1 : La catégorie reine de la vitesse Inshore. Les bateaux sont équipés de moteurs de 2,5 litres développant jusqu'à 400 cv pour un poids de 550kg.

Les moteurs qui sont conformes aux règlements EPA (Environnemental Protection Agency) sont autorisés à concourir avec 30% de cylindre suplémentaire.